Sommaire

Il existe de nombreuses techniques de forage : le forage horizontal dont fait partie le forage dirigé, mais aussi le fonçage ou le encore le forage vertical.

Le forage horizontal : une technique sécurisée

Il arrive régulièrement que l'on doive forer tout en évitant des obstacles :

  • canal, rivière ;
  • route;
  • voie ferrée, etc.

Le forage horizontal est conçu pour maintenir ces voies en état tout en avançant rapidement et d'une manière sécurisée.

La technique du forage horizontal retrouve celle du fonçage, mais le forage se fait uniquement à l'aide d'une foreuse, et c'est cette machine qui va extraire les déblais :

  • On crée une fosse de travail, aussi appelée puits de travail, dans laquelle les ouvriers ainsi que l'équipement de forage descendent. Un deuxième puits d'arrivée est creusé, à l'endroit où le forage se terminera.
  • On pousse une gaine dans le sol. Cette gaine est maintenue par un guide tube qui permet de la centrer sur un rail de guidage. La gaine peut être :
    • en acier,
    • en béton,
    • en céramique,
    • en PRV, etc.
  • À l'intérieur de la gaine, la tête de forage permet de s'enfoncer et fore le terrain horizontalement.
  • Lorsqu'une gaine est totalement enfoncée sous terre, une deuxième gaine est mise en place. Une vis sans fin est également ajoutée, et ainsi de suite jusqu'à parvenir jusqu'au puits d'arrivée.
  • On extrait la terre au fur et à mesure par un système de vis hélicoïdales.

Forage horizontal dirigé : plus technique, mais plus avantageux

Le forage horizontal peut également être dirigé : dans ce cas, il ne nécessite aucune tranchée. Les étapes de travail sont alors les suivantes :

  • Forage d'un trou pilote d'un côté puis de l'autre du forage souhaité.
    • Des jets d'eau sous pression peuvent faciliter la mise en place du trou pilote.
    • L'orientation du trou pilote se fait au moyen d'une sondeuse.
  • On pousse la tête de forage sans rotation jusqu'au point d'orientation. La tête d'alésage atteint l'endroit souhaité avec beaucoup de précision.
  • La tête de forage est équipée d'une sonde : un détecteur placé à la surface permet de suivre le trajet.
  • Dès que l'avancée se fait de façon rectiligne, on actionne la tête en rotation.
  • Les conduits sont fixés sur l'aléseur : ils seront tractés par l'aléseur jusqu'à la tête de forage.
  • De la bentonite peut être utilisée comme lubrifiant, pour faciliter la pose des conduits.

Les avantages et les inconvénients du forage horizontal

Les avantages du forage horizontal sont nombreux, mais quelques inconvénients peuvent empêcher son utilisation. Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif de ces contraintes :

Avantages du forage horizontal Inconvénients du forage horizontal
  • Précision du forage,
  • Passage d'obstacles,
  • Forage de tous diamètres sur tous types de terrain,
  • Rapidité d'exécution.
  • Coûts très élevés :
    • les puits horizontaux sont plus longs,
    • et nécessitent plus de temps et d'équipement.
  • Risques élevés :
    • L'accumulation des déblais peut fragiliser les parois,
    • L'inclinaison peut entraîner de nombreux accidents : effondrement, etc.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Construction

Sommaire

Les grandes étapes de réalisation

Les étapes de la construction d'un puits
Voir 2 articles de plus

A qui s'adresser pour la construction d'un puits ?

Les entreprises de forage

Ces pros peuvent vous aider