Sommaire

En creusant la terre au bon endroit, avec l'aide d'un sourcier ou d'un hydrogéologue, on peut mettre à jour une réserve d'eau et en profiter gratuitement.

Forage puits : le puits traditionnel à ciel ouvert

Le puits traditionnel est alimenté par les infiltrations et les ruissellements, à l'inverse du puits artésien qui trouve sa source dans une nappe phréatique.

Si vous souhaitez forer un puits traditionnel, il y aura cependant des contraintes à respecter :

  • La nature du sol doit être étudiée :
    • Certains sols (Schistes, grès, etc.) ne sont pas propices au forage.
    • Seul le puits artésien réalisé grâce au forage eau peut traverser tous les différents types de sols.
  • L'eau est-elle présente en quantité suffisante pour amortir le prix d'un forage ?

Le puits traditionnel offre des mesures raisonnables :

  • Le diamètre du puits mesure de 1 mètre à 1,20 mètre.
  • La profondeur peut atteindre de 5 à 10 mètres.

Puits : des règles à respecter en terme de forage

De nombreuses règles sont à respecter lors d'un forage destiné à la création d'un puits à ciel ouvert.

Rappelons que depuis le 1er janvier 2009, tout particulier utilisant ou souhaitant réaliser un ouvrage de prélèvement d'eau souterraine (puits ou forage) à des fins d'usage domestique doit déclarer cet ouvrage ou son projet en mairie.

Ces règles sont réunies dans l'arrêté du 11 septembre 2003, mises en place par le Ministère de l'écologie et du développement durable.

Lire l'article Ooreka

Forage puits : une implantation à étudier

La qualité des eaux souterraines doit avant tout être respectée, pour la sécurité de tous et la préservation de l'environnement.

  • Les eaux des nappes phréatiques traversées par le forage ne doivent jamais communiquer entre elles.
  • Par ailleurs, l'implantation doit être étudiée : toute source de pollution doit être évitée afin de préserver la qualité de l'eau puisée.

Vous trouverez ci-dessous un tableau indiquant le règlement des distances à respecter avant d'entreprendre un forage :

Source de pollution Distance à respecter
Hydrocarbures Le forage devra être éloigné au minimum de 35 m.
Bâtiment d'élevage
Stock de produits phytosanitaires
Stock de fertilisants
Ouvrage d'assainissement
Épandage de boue industrielle Le forage devra être éloigné de 35 à 100 m.
Décharge, stockage de déchets Le forage devra être éloigné au minimum de 200 m.

Le respect des nappes lors du forage d'un puits : un réflexe obligatoire

Le chantier mis en place pour le forage d'un puits peut lui aussi entraîner des conséquences graves sur la qualité de l'eau du futur puits.

Tout au long du chantier, il convient de :

  • stocker les hydrocarbures utilisés par la foreuse dans un endroit éloigné du puits ;
  • mettre en place des tubages provisoires ;
  • fermer le puits en dehors des heures d'ouverture du chantier ;
  • limiter les véhicules à proximité du forage ;
  • poser une clôture autour du chantier.
Lire l'article Ooreka

Forage puits : un chantier de professionnels

faire un puits indique donc un chantier réglementé : il peut être conseillé de faire appel à des professionnels.

Ces spécialistes seront à même de réaliser l'ouvrage souhaité en :

  • respectant la réglementation ;
  • respectant les ressources naturelles ;
  • maîtrisant les techniques adaptées à chaque terrain ;
  • choisissant le bon matériel de forage.

Forage puits : comment abandonner un forage

Un forage peut être abandonné pour diverses raisons :

  • fin d'une exploitation,
  • fin de surveillance,
  • dégradation trop importante, etc.

Un rapport de fin de travaux doit alors être mis en place, et le puits doit alors être comblé.

Aussi dans la rubrique :

Types de puits

Sommaire

Le puits à ciel ouvert

Le forage d'un puits à ciel ouvert

Divers

Voir 2 articles de plus

Ces pros peuvent vous aider