Sommaire

Le forage nécessite un matériel de forage complet, que ce soit une foreuse manuelle ou la tarière forage, ou des outils plus complexes comme la foreuse hydraulique.

La foreuse, le matériel nécessaire pour un forage simplifié

Diverses foreuses sont apparues sur le marché, de la plus simple à la plus complexe.

Toutes les foreuses doivent cependant respecter les normes mises en place :

  • Depuis janvier 1995, les foreuses neuves seront certifiées par le concepteur :
    • mise en place d'un dossier technique,
    • marquage CE,
    • déclaration de conformité,
    • notice.
  • Entre 1993 et 1995, les foreuses doivent appliquer le décret n°80-542.

Le principe d'une foreuse : des options adaptables à chaque chantier

Une foreuse se compose de différents éléments :

  • un derrick, qui sert de support au système de forage et sur lequel sont installées les tiges de forage,
  • un outil de forage fixé sur les tiges :
    • un trépan,
    • une tête de forage, etc.,
  • des nouvelles tiges de forage, de longueurs différentes, à ajouter au fur et à mesure : celles-ci forment le train de tiges.

Différents types de foreuse : un choix en fonction des fonctionnalités

Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif des différentes sortes de foreuses :

Types de foreuses. Motorisation, spécificités. Fonctionnalités.
Foreuse hydraulique rotation haut.
  • Tête motrice hydraulique rotative.
  • Adaptée aux terrains difficiles.
  • Construction de tunnel.
  • Création de drains.
  • Puits d'eau.
  • Forages pour la prévention de glissement de terrain.
Foreuse géothermique.
  • Mécanisme d'extension pour l'arbre de sortie de la tête motrice.
  • Changement de vitesse par mécanisme.
  • Forage de trou géothermique.
  • Création de trous de drainage.
  • Trou d'ancrage.
Foreuse géothermique hydraulique.
  • 2 têtes motrices pour simple forage rotatif ou forage inverse.
  • 2 niveaux de vitesse de rotation.
  • Forage de trou thermopompe.
  • Forage de puits sur sol rocheux.
  • Trous de drainage, etc.

Comment choisir une foreuse ?

Une foreuse se choisit en fonction de différents critères :

  • Le type de forage :
    • sous la terre ;
    • en surface ;
    • sous la terre en héliportable ;
    • sous la terre et en surface.
  • La profondeur souhaitée :
    • 0 à 200 m ;
    • 200 m à 500 m ;
    • 500 m à 1000 m ;
    • 1000 mètres et plus.
  • Le diamètre de la tige souhaité.
  • Le type de motorisation :
    • géothermique ;
    • hydraulique ;
    • une tête motrice ;
    • deux têtes motrices, etc.
  • Le type de traction :
    • foreuse sur camion ;
    • foreuse sur chenille ;
    • foreuse sur roue.

Ainsi, selon le puits souhaité, il conviendra de choisir la foreuse adaptée. Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif des foreuses à privilégier en fonction du puits :

Type de puits Type de forage, outillage
Puits d'infiltration : puits peu profond (10 m maximum). Foreuse manuelle ou petite foreuse mobile.
Puits artésien : puits plus profond, jusqu'à avoir atteint la nappe. Foreuse rotative Ø 15 ou 20 cm. La foreuse rotative peut être à percussion.
Forage eau profonde ou souterraine. Foreuse rotative à percussion Ø 20 à 25 cm.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Construction

Sommaire

Les grandes étapes de réalisation

Les étapes de la construction d'un puits
Voir 2 articles de plus

A qui s'adresser pour la construction d'un puits ?

Les entreprises de forage