Sommaire

En fonction du forage souhaité, le matériel peut être différent : de la foreuse hydraulique à la tarière manuelle, il existe un outillage prévu pour chaque chantier.

Le matériel de forage : un équipement varié pour des résultats précis

Prévoir un chantier de forage, c'est s'équiper en adéquation avec ses projets.

La liste de l'équipement nécessaire au forage est variée, autant que puisse l'être la situation (type de sol, etc.) :

  • Une foreuse, qui elle-même peut être composée de tiges sur lesquelles seront éventuellement fixés :
    • des couronnes : tiges munies de dents renforcées.
    • un aléseur : complément qui peut être monté en plus sur les tiges de forage : l'aléseur agrandit le trou ou en racle les bords, selon sa forme.
    • des tricônes : trois cônes rotatifs à picots.
    • des trilames : trois lames montées en chevron.
    • un marteau fond de trou (MFT) : outil à percussion pour casser la roche.
    • des trépans : ces outils peuvent être diamantés pour un rendement supérieur, etc.
  • une tarière forage, au besoin, qui remplace la foreuse mécanique.
  • une pelle,
  • du pré-tubage et tubage PVC,
  • une scie,
  • des cordes et des câbles,
  • des seaux,
  • un mètre.

Ces outils, destinés à un travail difficile, doivent être de qualité et répondre à certaines exigences :

  • fiabilité ;
  • performance ;
  • efficacité ;
  • précision ;
  • longue durée de vie.

Le marquage CE pourra vous aider à définir les outils les plus fiables.

Un élément indispensable au forage : la boue de forage

Élément essentiel au forage, la boue de forage est injectée en permanence dans le trou foré.

Elle permet de :

  • refroidir l'outil de forage ;
  • attaquer la roche s'il y en a ;
  • nettoyer le fond du trou ;
  • équilibrer la pression à l'intérieur du tubage.

Le matériel destiné à la construction d'un puits : un budget bien employé

D'autres éléments d'équipement seront nécessaires lors de la construction du puits proprement dit :

Le matériel de forage : l'importance de la sécurité

Sur un chantier de forage, comme sur n'importe quel chantier, la sécurité est essentielle.

Les ouvriers présents devront ainsi être équipés de :

  • casque ;
  • chaussures de sécurité ;
  • lunettes de protection au besoin, etc.

Par ailleurs, le chantier lui-même doit être organisé de façon à maintenir le plus de sécurité possible :

  • Un panneau de chantier sera mis en place selon la réglementation en vigueur :
    • n° du permis,
    • noms des maîtres d'œuvre et d'ouvrage,
    • noms et qualités des entreprises,
    • délais, etc.
  • Les différentes parties du chantier seront balisées à l'aide de barrières de chantier.
  • Une benne à gravats sera installée si nécessaire.

Aussi dans la rubrique :

Construction

Sommaire

Les grandes étapes de réalisation

Les étapes de la construction d'un puits
Voir 2 articles de plus

A qui s'adresser pour la construction d'un puits ?

Les entreprises de forage