Sommaire

Le forage puits peut se faire à travers diverses méthodes : forage horizontal, forage dirigé, puits piqué ou encore fonçage : à chaque projet il existe une technique à privilégier.

Le puits piqué : pour les forages inférieurs à 9 mètres

La technique du puits piqué n'est possible que pour les forages inférieurs à 9 mètres de profondeur.

Le puits piqué peut ainsi être réalisé par ses propres moyens selon le procédé suivant :

  • on crée un avant-trou à l'aide d'une tarière ou d'une barre à mine ;
  • on utilise ensuite une « tête de Turc » : celle-ci permet de frapper avec une masse, sans abîmer le filetage ;
  • un premier tube pointu et en acier est inséré ;
  • on insère ensuite une crépine d'environ 1 mètre de long ;
  • on introduit 5 kg de gros sel dans la crépine :
    • le sel va se dissoudre au contact de l'eau,
    • le sel est utilisé pour que la crépine ne se bouche pas en s'enfonçant ;
  • On introduit ensuite des tubes en acier d'un mètre de long. Ces tubes sont assemblés au fur et à mesure à l'aide de la « tête de Turc ».

En règle générale, on s'aperçoit que l'on a assez creusé, car le forage est beaucoup plus simple dès que l'on atteint le point d'eau.

Une pompe manuelle ou encore une pompe mécanique de surface est alors raccordée à l'arrivée d'eau.

Le puits piqué : environ 600 € le Kit

Le kit pour puits piqué s'élève à environ 600 €. Il contient :

  • la pointe en acier ;
  • une crépine ;
  • des tuyaux galvanisés ;
  • un Té pour alimenter la pompe ;
  • un filtre et un tuyau de raccord de pompe.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Construction

Sommaire

Les grandes étapes de réalisation

Les étapes de la construction d'un puits
Voir 2 articles de plus

A qui s'adresser pour la construction d'un puits ?

Les entreprises de forage

Ces pros peuvent vous aider