Sommaire

Pour limiter un budget ou par praticité, il est parfois utile de choisir parmi le matériel de forage un forage manuel fait à la tarière : il est cependant conseillé de ne pas excéder un forage de plus de 25 mètres.

La tarière forage : un outil simple et efficace

La tarière est un outil manuel, composé d'un ensemble d'allonges et rehaussé d'une poignée. On tourne la tarière dans le sol : celle-ci se remplit de terre que l'on vide au fur et à mesure.

Différents types de tarières peuvent être fixés à l'extrémité de ces allonges.

Vous trouverez ci-dessous un tableau explicatif de ces différentes tarières :

Type de tarières Type de sol Forage
Grande tarière conique À utiliser dans les sols :
  • argileux,
  • sableux,
  • limoneux.
Forage au-dessus de la nappe phréatique.
Grande tarière à argile À utiliser dans les sols à argile collante. Forage au-dessus de la nappe phréatique.
Grande tarière Riverside À utiliser dans les sols :
  • sableux,
  • à graviers,
  • limoneux.
Forage au-dessus de la nappe phréatique.
Petite tarière Riverside À utiliser dans les sols :
  • sableux,
  • à graviers,
  • limoneux.
  • Forage à l'intérieur d'un pré-tubage.
  • Forage en dessous du niveau de la nappe phréatique.
Tarière de mise en eau À utiliser dans les sols :
  • sableux,
  • à graviers.
  • Forage à l'intérieur d'un pré-tubage.
  • Forage en dessous du niveau de la nappe phréatique.

La technique d'utilisation de la tarière manuelle

La tarière de forage peut être utilisée aisément :

  • La tarière placée dans le sol, les mouvements de rotation entraîne une grande quantité de terre et de débris qu'il faut éliminer en allant : il est très important de forer le plus verticalement possible, pour favoriser ensuite la mise en place du tubage et de la pompe.
  • Lorsque la poignée atteint le sol, l'ajout d'allonge devient nécessaire : on continue d'ajouter des allonges jusqu'à ce qu'on atteigne la profondeur souhaitée.
  • Lorsque le forage atteint la nappe phréatique, un pré-tubage est posé de façon temporaire afin d'empêcher un effondrement des parois du trou du forage.
  • Le forage peut ensuite est poursuivi dans le pré-tubage avec une tarière de mise en eau, jusqu'à la profondeur voulue.
  • On installe ensuite le tubage permanent à travers le pré tubage : une fois celui-ci installé, le pré tubage est enlevé.

La tête du tubage permanent est alors recouverte. On utilise pour cela :

  • un bouchon PVC adapté au diamètre du tuyau,
  • une chambre à air,
  • un morceau de bâche, etc.

Cela permet de ne pas salir ou boucher la nouvelle entrée du puits, dans l'attente d'une mise en place du puits définitif.

Le forage à la tarière peut être utilisé jusque 25 mètres de profondeur maximum, on fonction du type de sol foré.

Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Construction

Sommaire

Les grandes étapes de réalisation

Les étapes de la construction d'un puits
Voir 2 articles de plus

A qui s'adresser pour la construction d'un puits ?

Les entreprises de forage